160 questions en responsabilité médicale by Michel Bernard

By Michel Bernard

Los angeles responsabilité médicale est une concept toujours présente dans l'esprit des médecins mais peu, dans leur pratique, parviennent à en délimiter les contours. Elle constitue pourtant un des déterminants fondamentaux de los angeles pratique médicale. Cette tendance risque fortress d'aller croissant, au vu de l'évolution de l. a. jurisprudence et des textes de loi récemment votés, d'une half, et de l'augmentation des instances, d'autre half. Cette mutation pousse le médecin à acquérir des connaissances dans un domaine initialement négligé par le corps médical et peu enseigné pendant de nombreuses années. Ces connaissances, tant théoriques que pratiques, sont dispensées dans cet ouvrage.
Présenté sous forme de fiches, il traite chaque query relative à un domaine de l. a. responsabilité médicale comme l'éthique, le secret médical ou encore les responsabilités et fautes.
Cette nouvelle édition, agrémentée de forty nouveaux sujets, est un véritable outil pratique et facilement consultable.
Utilisant le principe « question-réponse », les a hundred and sixty questions sont classées en nine thèmes et complétées par des références bibliographiques et jurisprudentielles qui permettent au lecteur d'approfondir le sujet qui le préoccupe.

L'outil de prévention easy et complet pour éviter l'action en justice.
• l. a. responsabilité médicale sous forme de fiches pratiques : éthique, mystery médical, responsabilités et fautes.
• a hundred and sixty "questions-réponses" complétées par des références bibliographiques et jurisprudentielles.
• Entièrement mise à jour avec forty nouveaux sujets.

Show description

Read or Download 160 questions en responsabilité médicale PDF

Best french_1 books

Extra info for 160 questions en responsabilité médicale

Sample text

Contaminations virales La loi crée une présomption d’imputabilité de contamination par le virus de l’hépatite C : « En cas de contestation relative à l’imputabilité d’une contamination par le virus de l’hépatite C antérieure à la date d’entrée en vigueur de la présente loi, le demandeur apporte des éléments qui permettent de présumer que cette contamination a pour origine une transfusion de produits sanguins labiles ou une injection de médicaments dérivés du sang.  » Ici aussi, c’est donc le concept de la responsabilité de principe, de la présomption d’imputabilité sauf preuve contraire, exactement sur le même mode que la présomption d’imputabilité de qualification en accident du travail ou concernant le VIH.

Levasseur A. Les transactions : l’exemple de l’AP-HP. In : Les modes alternatifs de règlement des litiges. AJDA 1997 ; numéro spécial. Picard J. La médiation civile. Responsabilité 2004 ; 15 : 13–5. Vayre P. Transactions extrajuridictionnelles : le règlement amiable des complications des actes médico-chirurgicaux. Gazette du Palais 2002 ; 170 (1) : 27–30. 8. Existe-t-il des voies non judiciaires de règlement des conflits ? 29 9 Faut-il souscrire une assurance professionnelle ? C’est un non-sens d’exercer sans assurance professionnelle, un peu comme de rouler sans assurance automobile.

C’est un élément fondamental, le but étant d’apaiser les passions et non d’affirmer sa position de façon péremptoire. Cet entretien est destiné à désamorcer un conflit, non à l’activer. À retenir Ne pas chercher à manipuler l’autre et ne pas se laisser manipuler, ne pas donner l’impression d’un mur de collusion médicale infranchissable, expliquer encore et toujours et chercher avant tout à maintenir un contact qui seul peut aider à trouver quiétude et sérénité, mais sans se laisser impressionner par d‘éventuelles menaces, et surtout tenter absolument d’apaiser les tensions lors de ce qui peut risquer de constituer la dernière entrevue avant une éventuelle procédure, telle est la mission du médecin recevant ce genre de visite, afin de se protéger sans risquer de « braquer » son contradicteur.

Download PDF sample

Rated 4.54 of 5 – based on 48 votes