A la recherche du réel perdu by Alain Badiou

By Alain Badiou

Faut-il accepter comme une loi de l. a. raison que le réel exige en toutes circonstances une soumission plutôt qu’une invention ? Le réel est toujours ce qui se découvre au prix que le semblant qui nous subjugue soit arraché. Aujourd’hui, nous devons être convaincus qu’en dépit des deuils que l. a. pensée nous impose, chercher ce qu’il y a de réel dans le réel peut être, est, une ardour joyeuse.Professeur émérite à l’École normale supérieure, Alain Badiou est philosophe, dramaturge et romancier.

Show description

Read or Download A la recherche du réel perdu PDF

Best french_1 books

Extra resources for A la recherche du réel perdu

Sample text

Seule l’angoisse ne trompe pas, qui est une rencontre avec un réel si intense que pour s’y exposer le sujet doit en payer le prix. L’objection que je ferai à cette vision, c’est que si quelque chose est totalement imprégné de la domination du réel comme intimidation ou comme soumission, c’est précisément notre expérience. Et c’est après tout ce que révèle la fonction de l’angoisse dans la psychanalyse, puisque le réel s’y montre comme ce qui, pour le sujet, est sans mesure. Mais s’il se montre ainsi, c’est sans doute qu’il n’est aucunement soustrait aux dispositifs d’intimidation qui proviennent de l’organisation du monde par l’activité humaine dominante, y compris son activité symbolique et savante.

L’art du possible, c’est la politique comme semblant. Cela a ses vertus parce que cela promet d’économiser la destruction. Mais si vous voulez la politique en tant que politique du réel, il faut affirmer l’existence de l’impossible, et cela peut avoir des conséquences fâcheuses sur la formalisation dont c’est l’impossible propre. Tentons d’appliquer tout cela à la situation contemporaine du monde des hommes. Il est clair que la formalisation majeure de notre existence collective, c’est le capitalisme parvenu à sa forme suprême, qui est l’impérialisme planétaire.

C’est pour autant que l’image se construit à partir de ce qui est hors image qu’elle a des chances d’être réellement belle et forte, bien que le cinéma ne soit composé – calculé – que selon ce qui circonscrit l’image dans un cadre, et que donc le monde laissé hors champ soit précisément ce qui n’est pas filmé, ce qu’il est impossible de faire entrer tel quel dans l’image cadrée. De même que le nombre infini est le réel de l’arithmétique, de même le hors champ est l’infini propre de l’image cinématographique.

Download PDF sample

Rated 4.56 of 5 – based on 31 votes